Le 18 mai 1803 : Jean-Jacques Dessalines crée le drapeau haïtien

1er janvier 1804 était vraiment le début d’une ère nouvelle en Haïti et pour tous les peuples aimante de la liberté dans le monde, pour la nouvelle nation se sont déclarée indépendantes de France. La première République noire, ils avaient vaincu les forces de Napoléon plus tôt à la célèbre « Bataille de Vertieres » ou bataille de Vertieres, après des années de lutte et de spoliation et tout le monde a montré qu’ils n’étaient plus esclaves.

Le 18 mai 1803 : Jean-Jacques Dessalines crée le drapeau haïtien

Cette journée est encore marquée par la portion de soupe de potiron à toutes les personnes présentes, mais ces traditions sont toujours plus assombrie par le plus populaire de vacances pour les Haïtiens, dans le monde entier, la journée du drapeau haïtien, où les Haïtiens sentent leur plus grand sentiment de fierté et d’exclamations de liberté en archipel.

Avant l’indépendance, le drapeau bleu, blanc et rouge tricolore de la France révolutionnaire a été volé, mais quand il est apparu de que France ne leur accorderait pas la liberté, un nouvel indicateur de jour véritablement haïtienne était nécessaire. La légende veut que le grand Jean-Jacques Dessalines, premier empereur haïtien, lui arracha le white center depuis le drapeau tricolore et sa filleule, Catherine Flon cousu les panneaux rouges et bleus ensemble le 18 mai 1803.

C’était le drapeau porté vers la victoire à Vertieres. Maintenant chaque année haïtiens dans tous les pays célèbrent la journée qu’elle a cousu ensemble le symbole d’Haïti libérée et unie. Au cours des années qui drapeau a vu beaucoup de variations. La version la plus récente, celle plus associé à Haïti, a les moitiés de rouges et bleus encore mais est également « défigurée » par les Haïtiens d’armoiries. Voilà les drapeaux et canons, le palmier royal, symbolisant l’indépendance debout dans le centre de porter un bonnet de la liberté, divers butins de guerre, deux clairons et deux ancres de bateau.

Le 18 mai 1803 Jean-Jacques Dessalines crée le drapeau haïtien 2

Il était une fois une chaîne brisée à la base de la paume. Sûrement sur des produits haïtiens les plus colorés et source d’inspiration du monde, il a aussi un parchemin au fond qui proclame la devise « L’Union Fait La Force » ou « L’unité fait la force ». Ceci est un message très important et signifierait donc beaucoup plus pour que les jeunes générations s’il pouvait être vu plus clair ou lire ce qui est en bas du palmier, comme aujourd’hui il est difficile de voir avec tous les autres objets à la base de la paume la parol en archipel.

La réponse ne peut pas être à agrandir l’écusson, parce qu’il a un fond rectangulaire blanc. Si nous essayons d’agrandir l’écusson fond blanc couvrira le drapeau entier et n’oubliez pas, c’est ce que le grand Dessalines arraché à faire le premier drapeau. L’hymne drapeau pleure, « le souverain a tremblé partout, quand il a vu son étendard tricolore magnifique se profile, diminuée de l’escadre blanche. »

Il serait tellement mieux

Il serait tellement mieux si le fond blanc est juste devenu un contour blanc. Comme vous pouvez le voir dans la nouvelle conception de drapeau nous agrandir l’écusson et nous pouvons lire sans difficulté ce qui est en bas du palmier: « L’Union fait La Force » et c’est important et sacré du drapeau se démarquerait en une nouvelle gloire qui Jean Jacques Dessalines serais heureux avec et ses descendants fiers et jouissant. Ce serait une vraie journée du drapeau haïtien pour les âges. Si nous acceptons le nouveau design du drapeau haïtien

Quelle est la leçon que nous tirer de cela ? Si nous ne pouvons résoudre un petit problème comme ça, nous avons jamais fixerait le gros problème que le visage du pays tous les jours. Comme vous le savez 12 janvier 2010 a marqué une nouvelle ère dans l’histoire de Haïti donc beaucoup de choses doivent être changées dans ce pays.

La nouvelle conception de drapeau symbolisent qu’un jour Haïti va être un pays de la prospérité, nous devrions avoir une nouvelle façon de penser, abolir l’ancienne façon de penser… Être plus créatifs pour Haïti, être honnête, assumer la responsabilité, jamais cesser d’apprendre, être positif, être persistants et travailler dur. Pensez succès pas de défaillance. N’oubliez pas la bonne attitude produit action à droite. Si nous agissons aujourd’hui, nous allons voir une Haïti meilleure pour l’avenir.

Share Button

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.