La course vers l’abîme de Jean-Bertrand Aristide

Beaucoup d’attention s’est concentrée sur le récent tremblement de terre catastrophique en Haïti. C’est certainement une histoire digne d’intérêt, il ya un autre qui n’a pas été aussi largement médiatisé, mais qui est digne d’intérêt aussi bien, et c’est plus positif. Haïti a le meilleur climat politique qu’elle a eu depuis la mort de son fondateur Toussant L’Overture. Et ce climat semble capable de supporter.

La course vers l’abîme de Jean-Bertrand Aristide

Révolu le temps du Duvalier, monstres et leur Ton-Ton-Makoutes. Allés sont les dictatures militaires brutales. Haïti a eu deux gouvernements élus depuis la chute du dictateur militaire Raul Cedras. Et parol en archipel aujourd’hui, on est meilleur que celui qui l’a précédé.

Jean-Bertrand Aristide a été chef de la démocratie haïtienne. Il était cependant au moins un administrateur adéquat, et il a montré au monde l’une des choses qui ne devrait pas faire un chef de file : dissoudre l’armée. Afin que lorsqu’un groupe de gangsters de médicament a obtenu une prise de gros canons, Aristide a été déchargée.

La course vers l’abîme de Jean-Bertrand Aristide. 5 Décembre 2003 10 ans aprèsÀ leur honneur et au profit d’Haïti, ces gangsters exerçaient meilleure conscience que celle exercée par des groupes similaires en Somalie, au Libéria et en Sierra Leone et a cédé le pouvoir à la tête de la Cour suprême d’Haïti. Il a ensuite occupé une élection dans laquelle l’actuel Président René Préval a couru et a prévalu.

Que Haïti a eu deux gouvernements démocratiques dos à dos, peut sembler petites pommes de terre ; mais tenir compte du contexte. La nation a été assombrie par un régime ruineux après l’autre depuis la mort de son chef de la grande indépendance Toussant L’Overture. La démocratie est fragile, mais il se développe. Et c’est quelque chose digne de respect.

L’amélioration politique en Haïti a été inscrit dans une tendance plus large en Amérique latine. Brésil, Argentine, Chili, Mexique et un certain nombre de petits pays ont tout jeté les façons corrompus et tyrannique et ont eu fonctionnelles si défectueuse de la démocratie qui a perduré à travers de grandes épreuves pour parol en archipel.

Il n’y a simplement pas de comparaison possible entre le gouvernement de l’Argentine Christina Kirchner et sa dictature Galtieri

  • le gouvernement de Michelle Bachelet Chili et Pinochet
  • les gouvernements Cardoso et Lula du Brésil et de ses dictatures militaires des années 1960 et 1970
  • le gouvernement Fox du Mexique et les dirigeants de Salinas préalable du PRI

La région s’améliore sur le plan politique, et peut-être la raison principale est qu’il n’est donc plus un pion de l’intérêt de la guerre froide. Ne plus être le jouet de l’intérêt de la guerre froide, la région est restée assez seul pour trouver son chemin, qu’il semble en fait assez bien.

Lorsque la population de Port-Au-Prince creuse leur chemin dans les ruines du tremblement de terre, ils trouveront un meilleur climat politique permettant de reconstruire qu’ils ont vu depuis le début du XIXe siècle. Dans le contexte politique actuel, les Haïtiens ont une réelle opportunité pour créer un avenir meilleur pour eux-mêmes et leurs enfants. D’une manière très réelle, le Haïti, qui est reconstruit peut être mieux qu’Haïti, qui a été détruit. Et c’est une grande table rase pour les gens de ce pays ravagé par la catastrophe.

Share Button